Le Fonds de partenariat

Par le biais du Fonds de Partenariat Réformé (FPR), la Communion Mondiale d`Eglises Réformées (CMER) fournit de petites subventions aux églises membres et aux organisations soutenues pour mettre en œuvre des projets stratégiques et missionnaires importants pour la vie d`une église et de la communauté environnante, en particulier dans les pays du Sud. La CMER gère également un Fonds de secours, auquel les églises membres peuvent faire appel lorsqu’elles ont besoin d’aide en cas de catastrophe. Ces aides sont destinées à renforcer les liens entre les églises membres et la CMER, ainsi qu’à répondre aux objectifs stratégiques de l’église membre et de la Communion toute entière.

Les bénéficiaires sont les églises membres et les conseils régionaux de la CMER situés dans les pays du Sud. Les demandes doivent répondre à certains critères (voir ci-dessous) et être approuvées par le Comité du FPR qui se réunit chaque année en mai. Les demandes d’intervention de secours sont approuvées par le Secrétaire général de la CMER en fonction des besoins.

Les objectifs des projets comprennent la communication, le développement communautaire, les droits de l’homme, le développement du leadership et la réflexion théologique.

Les demandes de soutien pour les projets doivent se situer entre 5000 et 25000 euros pour être prises en considération; les mesures de secours sont limitées à un maximum de 7500 euros.

Le financement est possible tous les deux ans, si les projets précédents ont été officiellement conclus, bien que le comité du FPR ait indiqué une certaine préférence pour les candidats qui n’ont pas reçu de fonds récemment. La clôture officielle d’un projet comprend des justificatifs financiers complets, un rapport descriptif et un rapport financier vérifié.

Critères et exigences générales

Veuillez noter qu’à l’exception des secours d’urgence, les demandes ne sont plus acceptées pour 2020.

Qui peut présenter une demande

  • Églises membres de la CMER
  • Regroupements d’églises membres
  • Conseils régionaux de la CMER
  • Organisations situées dans le monde des pays du Sud (critères du CAD de l’OCDE) affiliées et approuvées par les membres de la CMER.
  • Réseaux ou bureaux de programmes de la CMER

Types de projets acceptés

  • Communications : publication et distribution de livres, de matériel d’information ou d’autres matériels imprimés ; développement, production et distribution de programmes audio et/ou vidéo ; création de sites web et/ou de campagnes de médias sociaux
  • Développement communautaire : un projet qui soutient ou encourage l’auto-assistance des groupes socio-économiquement défavorisés ou améliore leurs conditions de vie ; un projet de construction qui améliore les conditions de vie des personnes défavorisées
  • d’aide en cas de catastropheSecours d’urgence : un projet qui fournit des secours immédiats ou un soutien en cas de catastrophe naturelle ou d’origine humaine
  • Droits de l’homme : un projet qui renforce l’autonomie ou accroît la sensibilisation aux minorités ; un projet qui renforce l’autonomie des femmes ou accroît la sensibilisation aux inégalités entre les sexes ; un projet qui renforce l’autonomie des populations autochtones ou accroît la sensibilisation à la discrimination
  • Développement du leadership : un projet qui permet de former ou d’autonomiser des personnes (en particulier des jeunes, des femmes ou des minorités) dans un but précis ; un projet visant à promouvoir la paix, la justice et/ou la réconciliation dans un contexte spécifique ; un projet visant à renforcer l’efficacité des dirigeants d’églises dans un contexte difficile ou hostile
  • Réflexion théologique : un projet qui renforce le témoignage d’une église membre ; un projet qui assure le développement ou la formation de dirigeants d’église (laïcs et ordonnés) ; un projet qui encourage la coopération entre les églises membres ; un projet qui aide les églises membres à accroître leur connaissance de la tradition réformée et de son application dans leur témoignage aujourd’hui

Types et montants des aides financières

  • Les aides de secours seront financées au maximum jusqu’à 7500 euros
  • Les aides ordinaires aux projets ne doivent pas être inférieures à 5 000 ni supérieures à 25 000 euros
  • Pour les projets réguliers, une contribution financière locale de 20% est souhaitable
  • Le coût total des projets peut dépasser le montant demandé

Exigences relatives aux demandes

  • Le questionnaire de demande avec toutes les informations requises :
    • Informations sur l’église membre, ainsi que sur le(s) responsable(s) spécifique(s) du projet. Description explicative par écrit du projet, y compris des objectifs mesurables
    • Durée du projet (les projets doivent être achevés dans un délai d’un an), y compris la date de commencement.
    • Déclaration sur la manière dont le demandeur assurera le suivi de l’exécution du projet (contrôles internes)
    • Engagement à respecter les exigences en matière de rapports
    • Un cabinet d’audit indépendant (pour les projets d’un montant égal ou supérieur à 20 000 euros)
  • Un budget financier détaillé (en utilisant le questionnaire budgétaire), y compris les autres sources de financement
  • Si le demandeur appartient à une organisation qui n’est pas membre de la CMER, une lettre de recommandation d’une église membre est requise

Quand faire une demande

  • Les aides de secours peuvent être demandées à tout moment de l’année
  • Les demandes pour les projets réguliers seront acceptées chaque année pendant une période déterminée, généralement de janvier à mars, avec une date limite annoncée ; les demandes tardives ne seront pas prises en considération avant le prochain tour de financement
  • Les demandes seront examinées par le Comité du FPR lors de sa réunion annuelle en mai ; les demandeurs seront informés peu après
  • Une seule demande d’une église membre sera examinée tous les deux ans (ne concerne pas les situations d’urgence).

Exigences en ce qui concerne les rapports

  • Si une aide lui est accordée, le demandeur signe un contrat qui définit toutes les exigences en matière de rapports :
    • Rapport descriptif (avec images, si possible) utilisant le modèle fourni
    • Evaluation des objectifs (ou plan pour le faire)
    • Rapport financier utilisant le modèle fourni, y compris :
      • Relevés bancaires
      • Taux de change des devises
      • Factures et reçus
      • Audit interne ou (si nécessaire) externe
  • Tous les rapports doivent être établis dans les deux mois suivant l’achèvement du projet (en dehors de toute mesure à plus long terme des objectifs)

OPM
La principale source de soutien financier du Fonds de Partenariat Réformé est le fonds Otto per Mille de l’Église vaudoise et une subvention spéciale de l’Église de Westphalie (Allemagne), bien que les dons des églises membres de la CMER, des organisations de partenariat et des particuliers soient périodiquement reçus et toujours les bienvenus.
Westfalen

Églises ein Aide aux Églises (Kirchen Helfen Kirchen), une organisation partenaire en Allemagne, accorde également des aides aux églises pour divers projets. Vous pouvez apprendre davantage à leur sujet sur le site suivant : www.kirchen-helfen-kirchen.de